AIDE AU DECONFINEMENT

Je participe à l’aventure PARTAGEOS !

Déconfinement : aide pour la reprise d’activité et la réouverture au public;

Afin de favoriser la réouverture progressive au public des bibliothèques territoriales, librairies, musées, salles de spectacle, monuments et services d’archives, ainsi que la reprise des actions culturelles et d’éducation artistique et culturelle, les activités artistiques dans le champ du spectacle vivant et le redémarrage des chantiers d’archéologie préventive sur l’ensemble du territoire, le ministère de la Culture a conçu avec les professionnels ces documents d’aide, sans valeur contraignante.

Organisation d’actions culturelles et d’éducation artistique et culturelle

L’organisation d’actions culturelles est une des missions des structures du champ de la création permettant l’accès, la participation et la contribution des citoyens à la vie artistique et culturelle d’un territoire. A travers l’expérimentation, elles contribuent à l’appropriation de références communes et concourent au développement de l’autonomie de chacun.

Le Président de la République a demandé à ce que les activités d’EAC puissent reprendre dès le mois de mai quand les conditions le permettent afin d’accompagner notamment la reprise des établissements scolaires et de proposer des actions dédiées pendant les vacances dans le cadre des dispositifs « vacances apprenantes ». Les modalités pratiques de l’organisation de ces ateliers doivent être discutées avec les collectivités territoriales compétentes, les directeurs d’établissements, les enseignants, etc.

Ces recommandations ont vocation à aider les structures à déterminer les conditions de la reprise de cette activité. Elles pourront être complétées par les recommandations générales présentées dans la fiche « Accueillir du public ».

Dans l’attente d’une pleine reprise des activités en présentiel, la poursuite de propositions par le biais du numérique permet de maintenir l’indispensable lien avec les publics. Le site #Culturecheznous recense d’ores et déjà de nombreuses initiatives. Il est possible d’enrichir ces propositions par le biais d’un formulaire en ligne sur le site du ministère de la culture :
https://www.culture.gouv.fr/Divers/Formulaire-de-contribution-a-l-operation-culturecheznous

Les recommandations qui suivent ont été conçues pour le cas où l’activité se déroule dans les locaux de la structure artistique de création, de diffusion ou d’enseignement supérieur. Elles peuvent également être adoptées pour les activités se déroulant hors-les-murs qui devront également tenir compte des modalités spécifiques préconisées par le secteur concerné (médiathèques, établissements de la petite enfance, établissements scolaires du primaire et du secondaire, etc).

Le document a été élaboré par le ministère de la culture en collaboration avec le bureau du Conseil National des Professions du Spectacle, puis partagé avec les experts médicaux du CMB, de la DIRECCTE Ile-de-France et de la CRAMIF. Les recommandations s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 24 avril, ainsi que sur le protocole national de déconfinement du ministère du Travail. Le contenu a été enrichi à la lecture des protocoles issus de différents secteurs d’activité accueillant du public.

Espaces d’exposition

Le document a été élaboré par le ministère de la culture en collaboration avec le Conseil National des Professions des Arts Visuels et des professionnels des secteurs concernés. Les recommandations s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 24 avril, ainsi que sur le protocole national de déconfinement du ministère du Travail. Le contenu a été enrichi à la lecture des protocoles issus de différents secteurs d’activité accueillant du public.

Agritourisme art Artiste concours culture déconfinement exposition expositions oeuvre partage paysan peinture tourisme vacances

Direction générale
de la création ar&s&que
19 mai 2020
Aide à la reprise de l’accueil du public
dans des espaces d’exposi&on
1
Le document a été élaboré par le ministère de la culture en collabora&on avec le Conseil Na&onal
des Professions des Arts Visuels et des professionnels des secteurs concernés. Les
recommanda&ons s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 24 avril, ainsi que
sur le protocole na&onal de déconfinement du ministère du Travail. Le contenu a été enrichi à la
lecture des protocoles issus de différents secteurs d’ac&vité accueillant du public.
A par,r du 11 mai la réouverture des galeries, des salles d’exposi,on et des salles de ventes est
possible.
Les établissements qui ont fait l’objet d’une déclara,on à la préfecture sous le type Y
« Musée » devront en revanche solliciter l’autorisa,on préalable du préfet de département pour la
réouverture.
La réouverture des structures de créa,on et de diffusion de l’art contemporain doit être examinée à
l’aune des critères suivants :

  1. Capacité du lieu à meMre en œuvre pour ses agents et ses visiteurs les mesures de protec,on
    indispensables de préven,on de la propaga,on du virus ;
  2. Fréquenta,on du lieu de nature majoritairement locale afin d’éviter que la réouverture du
    lieu ne favorise trop de déplacements, notamment par les transports en commun.
    Ces critères sont appréciés de manière cumula,ve par le responsable du lieu et les autorités dont il
    dépend, c’est-à-dire que les deux critères doivent être réunis pour la réouverture d’un lieu.
    Préparer l’accueil du public
    1/ Protocole sanitaire
    Avant l’ouverture, puis quo,diennement, la reprise progressive des ac,vités d’accueil du public
    implique que des protocoles sanitaires soient développés au sein de chaque structure en tenant
    compte des spécificités de son implanta,on, de son ac,vité et de ses usagers. Ces protocoles viseront
    à limiter la propaga,on du virus au sein du personnel, des usagers ou visiteurs.
    Chaque structure adapte et précise les modalités d’applica,on adéquates à sa situa,on spécifique en
    concerta,on avec ses autorités de tutelles et les autorités sanitaires locales, et dans le respect de son
    dialogue social interne.
    Les structures employeuses doivent veiller à la sécurité et à la santé de leurs salariés. L’établissement
    du protocole peut conduire à une modifica,on du règlement intérieur et du document unique
    d’évalua,on des risques professionnels (DUER) qui doit être conduit dans le cadre du dialogue social.
    2/ Capacité d’accueil
    La capacité d’accueil d’un site devra être défini en tenant compte de sa superficie et de la fluidité du
    parcours des usagers et de la spécificité des ac,vités qui s’y déroulent ceMe capacité respectera le
    principe de 4m² de surface libre sans contact par personne. La surface à prendre compte est la
    surface résiduelle de l’espace considéré, c’est-à-dire la surface effec,vement disponible pour les
    occupants, déduc,on faite des par,es occupées (réserves, toileMes, mobiliers, etc.).
    A compter du 11 mai et jusqu’à nouvel ordre, lorsque les visites sont organisées par groupes, les
    groupes ne pourront pas dépasser 10 personnes.
    2
    3/ NeQoyage des locaux
    Avant la réouverture du lieu au public après la période de confinement, il est recommandé de réaliser
    un protocole de neMoyage renforcé du site avec désinfec,on des surfaces suscep,bles d’entrer en
    contact avec le public (poignées de portes, rampes d’escaliers, ascenseur, banque d’accueil, vitrines et
    présentoirs, etc.) en veillant à la ven,la,on du site pendant le neMoyage. Ce protocole vise à la
    remise en propreté des espaces et à la désinfec,on des zones à risque.
    4/ Forma&on des personnes en contact avec les publics
    Les salariés, bénévoles, intervenants extérieurs et prestataires en contact avec les publics devront
    être formés aux gestes barrières et impliqués pour faire respecter les mesures par les publics. Dans
    les espaces accueillant du public, le personnel devra porter des masques fournis à cet effet (masques
    dits « grand public » norme AFNOR ou équivalente). Une sensibilisa,on régulière des équipes au bon
    usage des masques devra être réalisée.
    5/ Port du masque
    Lorsque certaines situa,ons (en principe réduites au maximum par applica,on des mesures
    collec,ves) comportent un risque non maitrisable de rupture accidentelle de ceMe distancia,on (y
    compris par le non-respect par l’usager/salarié lui-même) ou que ceMe distancia,on ne peut être
    maintenue, des mesures complémentaires comme le port du masque « grand public » sont à meMre
    en place.
    Modalités d’accès
    → Installer un panneau à l’entrée du lieu d’exposi,on avec toutes les informa,ons de règles
    d’hygiène et des gestes barrières pour les publics ; Des affiches sur les mesures barrières en version
    mul,lingue sont disponibles sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.
    → Établir un plan de neMoyage et de désinfec,on quo,dien des locaux et des surfaces de travail, des
    équipements de travail, des ou,ls, des poignées de portes et boutons, zones de paiement, matériels,
    vitrines et disposi,fs muséographiques, plus généralement de tout objet et surface suscep,bles
    d’avoir été contaminés (en contact avec les mains) ;
    → Afficher « se laver les mains avant et après u,lisa,on de tout matériel commun » ;
    → Supprimer les fontaines à eau sans contenant individuel ;
    → MeMre en permanence à disposi,on, sur ou à proximité des postes de travail des consommables :
    gel hydro alcoolique, lingeMes, savon, essuie-tout, sacs-poubelle, boîte de mouchoirs en papier, par
    personne.
    Pour les agents de sécurité, les informa&ons sur ministère du Travail, ici
    1/ BilleQerie et espaces commerciaux (librairies, bou&ques, galeries)
    → Iden,fier la distance d’1 mètre par un marquage au sol, notamment pour espacer les caisses.
    → MeMre en place des parois de plexiglas au niveau des postes de caisse si possible pour protéger si
    la mesure de distancia,on physique ne peut être tenue avec le client.
    → Encourager le paiement par carte et sans contact ou l’achat du billet en ligne lorsque cela est
    possible (le recours à des bornes automa,sés est aussi possible).
    → En cas de paiement en espèce et de remise de monnaie, meMre en place une soucoupe pour la
    déposer (pas de remise de main à main).
    3
    →MeMre en place un service de réserva,on des créneaux de visites en ligne si possible pour
    contrôler l’affluence.
    → NeMoyer les mains fréquemment de manière adaptée à l’affluence ainsi que si un risque de
    contamina,on évident est suspect ;
    → Préférer le lavage des mains régulier au port des gants dont le risque de mésusage est jugé
    important.
    2/ Ves&aires
    → Il est recommandé de suspendre le service de ves,aires pendant la durée de contraintes sanitaires
    3/ Disposi&fs de média&ons
    → Les dépliants de visite : privilégier la dématérialisa,on, avec QR code par exemple.
    → Re,rer les disposi,fs de média,on impliquant un contact physique et une manipula,on
    (audioguides, tableMes, fiches de salle).
    Nettoyage et désinfection des lieux à risque et gestion des
    déchets
    → Afficher le nombre de personnes admises dans les espaces à risque (sanitaires, ascenseurs,
    espaces exigus) et réguler l’accueil du public si besoin ;
    → Inciter le public à privilégier les escaliers aux ascenseurs lorsque cela est possible ;
    → Dans les ascenseurs et les toileMes, placer des panneaux de signalisa,on encourageant les
    visiteurs à garder leurs mains propres et à ne pas se toucher le visage ;
    → MeMre à disposi,on du gel hydro alcoolique, gel désinfectant, lingeMes, savon, essuie-tout, sacspoubelle, boîte de mouchoirs.
    Gestion des déchets
    → Lorsque les EPI sont à usage unique leur approvisionnement constant et leur évacua,on doivent
    être organisés. Les déchets poten,ellement souillés sont à jeter dans un double sac poubelle, à
    conserver 24 heures dans un espace clos réservé à cet effet avant élimina,on dans la filière ordures
    ménagères. Privilégier les poubelles ne nécessitant pas de contact manuel pour leur ouverture et
    fermeture. Lorsqu’ils sont réu,lisables, leur entre,en, notamment leur neMoyage-désinfec,on selon
    les procédures adaptées, doit être organisé.
    4
    Espaces d’exposition
    1 / Flux/Circula&on
    → Séparer des flux d’entrées et flux de sor,es des visiteurs quand le bâ,ment le permet ;
    → Établir, si possible, un sens de circula,on unique pour éviter que les personnes se croisent ;
    → Adapter des jauges par salles afin de limiter la densité ce qui suppose une surveillance renforcée
    en respectant le principe de 4m² d’espace libre sans contact par personne ;
    → Matérialiser par marquage au sol ou tout autre moyen la mesure d’1 mètre minimum de
    distancia,on physique dans les lieux d’aMente (billeMerie, caisse, salle de projec,on, œuvre
    spécifique…) ;
    → Si possible, laisser les portes ouvertes pour limiter les contacts avec les poignées et à condi,on
    que cela n’empêche pas de réguler les accès aux salles d’exposi,on et que cela respecte les
    condi,ons de sécurité du bâ,ment ;
    → Privilégier un accrochage des œuvres et une scénographie permeMant de faciliter le respect des
    distances physiques ;
    → Réguler l’accès aux espaces exiguës et aux œuvres pénétrables ;
    → Restreindre l’accès aux installa,ons qui ne peuvent pas être neMoyées et désinfectées en totalité ;
    → Restreindre l’accès aux œuvres impliquant un contact physique qui ne pourraient pas faire l’objet
    d’une désinfec,on quo,dienne..
    Accueil de groupes
    En milieu clos (espaces intérieurs) :
    → Réduire le nombre de personnes afin de respecter la distance physique d’au moins 1 mètre (dans
    un espace sans contact de 4m² par personne au) ;
    → Eviter le croisement ou le regroupement des personnes (avec si possible l’organisa,on d’un sens
    de circula,on).
    → Ces préconisa,ons doivent être adaptées en fonc,on du type d’espaces intérieurs.
    A compter du 11 mai et jusqu’à nouvel ordre, lorsque des visites sont effectuées en groupe, les
    groupes ne pourront pas dépasser 10 personnes.
    → Les préconisa,ons sont iden,ques dans les espaces extérieurs.
    → Une aMen,on par,culière sera portée aux condi,ons d’accès des espaces publics. Ces règles
    devront être affichées dans les espaces publics dans lesquelles les structures culturelles pourraient
    conduire des ac,ons et ceux qui sont placés sous leur responsabilité.
    5
    → Les évènements sous la forme de projec,ons en auditorium, concerts ou représenta,ons
    théâtrales prendront en compte les recommanda,ons formulées pour le domaine du cinéma ou du
    spectacle vivant.
    → Sous réserve de prise en compte des recommanda,ons précitées, les visites groupée ou ac,ons de
    média,ons seront possibles. Le port du masque « grand public » est préconisé pour les personnes
    appelées à intervenir devant des groupes.
    6

Je participe à l’aventure PARTAGEOS !

PARTAGEOS n’est pas une galerie en ligne ; c’est un centre d’aide à la création artistique, une école où l’on partage et s’entraide en toute simplicité.

Plateforme sociale de mise en relation d'artistes, de galeristes et d'amateurs d'art.